• Hermès > Carrés > Au Pays des Oiseaux-Fleurs


    2014

    Ce carré est une allégorie de la relation étroite et vitale qui unit le règne végétal et animal. Nous vivons dans un monde où les forces de la nature, les alliances entre les différents règnes, végétal, animal et minéral, nous sont parfois encore inconnues. C'est pourtant cette harmonie qui permet à la vie de s'épanouir sur notre terre. Mais cet équilibre est fragile et pour le préserver il faut arriver à retrouver un regard vierge de raisonnement et de certitude. Retrouver un regard émerveillé devant l'intelligence, l'ingéniosité et la beauté de la nature.

    Au Pays des Oiseaux-Fleurs, il y a des arbres. Ils sont nombreux et aucun ne se ressemblent, ils sont le reflet de la biodiversité de notre planète. Ces arbres puisent l'énergie dont ils ont besoin dans le sol puis ils la font rayonner tout autour d'eux afin d'en faire profiter les fleurs et les oiseaux. Ainsi, les arbres en vivant deviennent source de vie pour d'autres espèces.

    Entre les arbres et les oiseaux, il existe une entraide qui peut nous sembler invisible si on y prend pas garde.
    L'arbre héberge l'oiseau et parfois le nourrit.
    L'oiseau entretient l'arbre comme on entretient sa propre demeure car il y installe souvent son nid, ou alors branchages et feuilles lui servent de matériaux pour bâtir son nid ailleurs.
    Ils ne peuvent vivre l'un sans l'autre.

    Entre les oiseaux et les fleurs, une même connivence, une même entraide existe. L'oiseau peut aider la fleur à sa pollinisation, la fleur peut nourrir l'oiseau, et même l'aider à séduire son futur partenaire car certains oiseaux vont se servir de certaines fleurs pour se parer d'atours colorés afin de perpétuer leur espèce.

    La construction du carré s'organise en 6 bandes afin de permettre une lecture linéaire de cette allégorie, comme si on lisait un conte merveilleux, mais celui-ci n'a ni début, ni fin, c'est un perpétuel recommencement.
    Les oiseaux et les fleurs s'organisent autour des faisceaux d'énergie qui émanent des arbres et qui les relient entre eux. Chaque oiseau est attentif à son voisinage, toujours aux aguets, prêt à piailler comme ils le font souvent au lever du jour ou au coucher du soleil, à l'annonce d'un orage ou à l'approche d'un danger.
    Car il existe un langage "réel" des oiseaux, en plus de leur langage corporel. Au Pays des Oiseaux-Fleurs, les oiseaux sont en complète osmose avec les arbres et les fleurs, à tel point qu'ils deviennent hybrides, mi-animal, mi-végétal.

    Ce pays singulier existe. Il se cache au plus profond de nos forêts ancestrales imaginaires, loin de la réalité parfois morose de nos villes.
    Pour le voir, il suffit parfois simplement de fermer les yeux et d'ouvrir son cœur.

    Ce carré m'a été inspiré, entre autres, par tous les oiseaux qui viennent me rendre visite quotidiennement sur le balcon de mon atelier (pour le plus grand plaisir de mes chats…). Ainsi que par l'écoute des émissions de Jean-Claude Ameisen diffusées sur France Inter et plus particulièrement sa série d'émissions sur "le langage des oiseaux" qui font partie de ses réflexions sur "les battements du temps".

Autres Carrés